Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

lundi 21 avril 2008

Aujourd'hui Auguste est ...

Un bassiste, compositeur et chanteur à la voix chaude et profonde. Son jeu de basse swingue, ses textes sont fins et ses compositions brillantes. Sa musique est un mèlange riche qui évoluera tout au long de sa carrière. Folk, swing, blues, punk, funk, hard rock... Un éclectisme de racine. Son père est Brésilien et sa mère Irlandaise. Il conserva la nationalité de sa mère et la coupe afro de son père. Visionnaire, complexe, original, il est une des figures les plus attachantes du rock des années 70-80.
Les jours de pluie, quand Lison n'est pas là et qu'il se laisse aller à la mélancolie, Auguste-Louis glisse un CD dans la platine et s'envole accroché à la mélodie de Night Life.
Rien que pour ça, on pouvait lui élever une statue

Celui qui trouve qui se cache sous ces fines moustaches gagne un solo dédicacé de Scott Gorham !

auguste-louis_Lynott   They say that the night life
They say it ain't no good life
But it's my life

I've been a gambler
I've been a thief
And most of my good friends
They don't hold with my belief

They say that the night life
They say it ain't no good life
Oh but buy you know that it's my life

And if you've had troubles
If you've felt them woes
I don't have to tell you
How this whole world is so low

Hey now baby
It can drive you crazy
Oh but baby
Baby, the night life's for me

Just one more time
I'll hit the road
And I want to thank you
I want to thank the Lord

For that old night life
Some say it ain't no good life
But baby, baby
There ain't nothing like this night life




jeudi 17 avril 2008

Feutres et café... la chanson du cowboy











Cowboy song


I am just a cowboy lonesome on the trail
A starry night, a campfire light
The coyote call, the howling winds wail
So I ride out to the old sundown


I am just a cowboy lonesome on the trail
Lord, Im just thinking about a certain female
The nights we spent together riding on the range
Looking back it seems so strange


Roll me over and turn me around
Let me keep spinning till I hit the ground
Roll me over and let me go
Running free with the buffalo


I was took in texas I did not know her name
Lord, all these southern girls seem the same
Down below the border in a town in mexico
I got my job busting broncs for the rodeo


Roll me over and turn me around
Let me keep spinning till I hit the ground
Roll me over and let me go
Riding in the rodeo


Roll me over and set me free
The cowboys life is the life for me

Philip Lynott



free music


mardi 15 avril 2008

Feutres et café... prudence !

1971, "Décadanse", le père Gainsbourg chaloupait en rythme, un genre de slow à l'envers ou le monsieur se frottait contre le popotin de la madame. Allonzy allonzo, dans la joie et l'allégresse.

"Tourne-toi - Non - Contre moi - Non, pas comm'ça - ...Et danse La décadanse"!

Quarante ans plus tard c'est fini la rigolade. La "Décadanse" post-soixante-huitarde est présidentiel-ment proscrite. L'heure est à  la "Prudanse". Prudence mais pas couardise, prudence et résistance.
On le sait, la résistance se fait dans le mélange, l'alliage des genres, des cultures...
alors danseurs de tous bords, unissez-vous !




Toi aussi, reste en vie, bouge ton corps !

jeudi 10 avril 2008

Fous fighters

C'est quoi pour toi le combat du siècle ?

Bin... Chaipas...? Hergé contre Jacobs ?
De Niro contre Pacino ?
Tif contre Tondu ?
Green Lantern contre Shazam ?
Kiss contre les Fantômes ?

Mieux que ça... c'est le marqueur en bout de course avec son jus de café de Serge
contre le vieux feutre mâchouillé (par Serge) de Jean-Luc.

Un battle historique enregistré live à l'Annexe.







Serge Annequin : dessin de Lison (Auguste-Louis Chandel) - kewego
Serge Annequin : dessin de Lison (Auguste-Louis Chandel) - kewego



Tandis que Serge se dépatouille avec Lison







Jean-Luc Jullian : crobart (Auguste-Louis Chandel) - kewego
Jean-Luc Jullian : crobart (Auguste-Louis Chandel) - kewego



Jean-Luc, très confiant dans ses chakras, se lance dans une vue champêtre...
Tout ça bien sûr sous l'oeil expert de David Tapissier.
C'est beau Le Progrès.


NB : Le prochain battle se déroulera le samedi 17 mai
au Café du Bout du monde
3 rue d'Austerlitz, 69004 Lyon



Feutres et café... les racines

Cross Road Blues


I went to the crossroad
fell down on my knees
I went to the crossroad
fell down on my knees
Asked the Lord above "Have mercy, now
save poor Bob, if you please
Mmmmm, standin' at the crossroad
I tried to flag a ride
Standin' at the crossroad
I tried to flag a ride
Didn't nobody seem to know me
everybody pass me by
Mmm, the sun goin' down, boy
dark gon' catch me here
oooo ooee eeee
boy, dark gon' catch me here
I haven't got no lovin' sweet woman that
love and feel my care
You can run, you can run
tell my friend-boy Willie Brown
You can run, you can run
tell my friend-boy Willie Brown
Lord, that I'm standin' at the crossroad, babe
I believe I'm sinkin' down

Robert Johnson




free music


mercredi 9 avril 2008

Feutres et café... c'est pas gagné.

Vas-y, toi aussi, va courir,
va porter la bonne parole,
fais plaisir à ton sponsor,
obéis à la baguette,
baisse la tête t'auras l'air d'un coureur
allez cours Forest, cours !


vendredi 4 avril 2008

piqûre de rappel


Spécialement pour les étourdis qui n'étaient pas là le mois dernier, une petite piqûre pour vous rappeller que la 5e édition du festival de la BD d'Ecully se tiendra le 5 avril à la Maison de la Rencontre. Vous pourrez discuter et payer à boire à 28 auteurs et dessinateurs. Et puis, si vous ne venez pas pour nous, venez pour la maison, une belle maison qui porte bien son nom avec un parc agréable et tout et tout....
Bref, Philippe si tu nous lis ! Ne change rien, le lieu, l'ambiance, l'accueil...

Comme toutes les années, l'atelier BD sera animé par Thierry Mery, avec la participation des élèves qui fêteront les 10 ans de l'atelier BD d'Ecully animé par Philippe Brocard.
> Samedi 5 avril à la maison de la Rencontre, 21 avenue Edouard Aynard, Ecully. De 10 heures à 19 heures Entrée et parking gratuits. Buvette. Séance de cinéma à 16 heures Tarifs : 5,10 euros, réduit 4,40 euros